Exemples

 


Base de données

Quelques exemples de base de données PK

Control Stream de modèles pharmacocinétiques

les fichiers sont au format ascii (type wings).
Les erreurs résiduelles sont soit additive, soit proportionnelle, soit mixte.

1. PK 1 compartiment, bolus intra-veineux

2. PK 2 compartiments, bolus intra-veineux

3. PK 3 compartiments, bolus intra-veineux

4. PK 1 compartiment, perfusion, covariables

5. PK 1 compartiment, voie orale

6. PK 2 compartiments, voie orale

7. PK 3 compartiments, voie orale

8. PK 1 compartiments, voie orale, équations différentielles

9. Simulation PK 1 cpt, perfusion

10. .../...

Tips

1. modélisation du Temps Après la Dose (TAD)

2. modélisation d'une baseline (BSE): effet d'un médicament sur un paramètre biologique.

.../...


Modélisation du Temps Après la Dose (TAD) :

utile lors des administrations répétées pour réaliser des graphiques

exemple 1 (ne marche pas pour SS infusion)

$PK
IF (AMT.GT.0) THEN
TDOS=TIME
TAD=0.0
ENDIF
IF (AMT.EQ.0) TAD=TIME-TDOS

exemple 2 (ne marche pas pour les observations qui précéde la première administration, eg PD)

$PK
IF (EVID.EQ.1.OR.EVID.EQ.4) THEN
TDOS=TIME
TAD=0.0
ENDIF
IF (EVID.NE.1.AND.EVID.NE.4) TAD=TIME-TDOS

 


Modélisation d'une Baseline (BSE) :

utile pour modéliser l'effet d'un médicament sur un paramètre biologique non nul au début du traitement.

Ex.1: ne permet pas de tester l'effet d'une covariable sur la baseline

$ERROR

IPRED = THETA(1) + ETA(1) + F
Y = IPRED + ERR(1)

Ex. 2: BSL est la valeur de la baseline affectée comme une covariable

$ERROR

IPRED = BSL + F
Y = IPRED + ERR(1)

Ex. 3: permet de donner à la baseline la même variabilité que pour les autres mesures

$ERROR

IPRED = BSL + THETA(2)*ETA(1) + F
Y = IPRED + THETA(2)*ERR(1)

$OMEGA 1 FIX

$SIGMA 1 FIX