FR

Block OMEGA

Chaque ETA spécifiée dans le bloc PK doit avoir une valeur de départ dans le bloc OMEGA.

L'ordre doit exactement correspondre à celui des numéro des ETAs. Cette valeur sert au programme pour initialiser ses analyses. Il est très important de donner une valeur cohérente pour accélérer le calcul et diminuer les échecs.

Un seul format est possible, il n'est pas possible de donner des bornes. e.g. si trois ETAs étaient spécifiés, un pour chaque paramètre Ka, V et CL tel que:
KA = THETA(1) * EXP(ETA(1))
V = THETA(2) * EXP(ETA(2))
CL = THETA(3) * EXP(ETA(3))

Exemple:
$OMEGA 0.1 0.1 0.1

ou équivalent mais plus lisible
$OMEGA 0.1 ; ETA_Ka
$OMEGA 0.1 ; ETA_V
$OMEGA 0.1 ; ETA_CL


Si comme dans l'exemple précédent, une seule valeur est donnée par ETA, il n'est pas supposée de corrélation entre les différentes valeurs. La matrice est diagonale uniquement.

Pour spécifier une matrice il faut développer les valeurs initiales.

Exemple toujours pour 3 ETAs:

$OMEGA BLOCK(3)
0.1
0.01 0.1
0.01 0.01 0.1

ou équivalent mais plus lisible
$OMEGA BLOCK(3)
0.1 ; ETA_Ka
0.01 0.1 ; ETA_V
0.01 0.01 0.1 ; ETA_CL


Autre exemple, toujours pour 3 ETAs mais un block entre V et CL uniquement:

$OMEGA 0.1 ; ETA_Ka
$OMEGA BLOCK(2)
0.1 ; ETA_V
0.01 0.1 ; ETA_CL



Dans certains cas, il peut être utile (nécessaire) que 2 ETA soient associés à la même variabilité, on utilise alors la commande 'SAME'.

$OMEGA BLOCK(1) 1.5
$OMEGA BLOCK(1) SAME

Ces 2 ETA auront la même variabilité, par exemple 30%, même si la valeur ne sera pas la même (restera dans les 30% de variabilité).

Ce cas de figure est rencontré dans la modélisation d'une variabilité inter-occasion (IOV).

img